La panne causée par le problème mondial d'Internet a été résolue. Toutes les applications fonctionnent à nouveau sans problème. Nous vous remercions de votre patience.

Révision des CAN Constructions souterraines

Les grands projets de construction de tunnels en Suisse nécessitent une bonne conception, un appel d’offres juridiquement sûr et, pour l’exécution, une rémunération correcte. Les 14 catalogues des articles normalisés, actuellement en révision, permettent d’atteindre ces objectifs.

Kirsten Grossmann, Responsable Projekts et produits
29.06.2023

La nouvelle galerie du tunnel de Belchen (tunnel d’assainissement de Belchen) est ouverte depuis juillet 2022. Actuellement, des travaux sont en cours dans les deux galeries existantes: la galerie centrale est transformée en voie de circulation, d’évacuation et d’entretien, et la galerie en direction de Bâle est en cours d’assainissement. Il s’agit d’un projet important pour le trafic nord-sud du Mittelland et de Bâle. Le deuxième tube du Gothard est un projet important pour toute la Suisse. Les travaux de construction ont déjà commencé et l’ouverture est prévue pour 2029.

Comme pour tous les tunnels construits en Suisse, on a réalisé l’appel d’offres des travaux de construction avec les catalogues des articles normalisés CAN 261 à 276 qui servent à établir des appels d’offres détaillés pour les travaux de construction de tunnels. Les articles normalisés de ces 14 chapitres décrivent toutes les prestations, de l’excavation au soutènement.


Déroulement ordinaire

Les chapitres sur les constructions souterraines sont en cours de révision car les normes SIA relatives ont été révisées et sont sur le point d’être publiées. Habituellement, lors de la révision d’un chapitre, un groupe de travail composé de planificateurs, d’entrepreneurs et de maîtres d’ouvrage est mis sur pied. Ils sont chargés d’en élaborer le contenu. Le texte est rédigé par un auteur spécialiste du domaine. Dans le processus «classique», une révision simultanée de 14 chapitres nécessiterait un investissement énorme en temps et en personnel. Cela prendrait plusieurs années, avec un grand groupe d’accompagnement et de nombreuses réunions.


Une révision du CAN différente

Pour remédier à ce problème, l’équipe de CRB s’est adjoint les services du bureau d’ingénieurs ILF Beratende Ingenieure AG pour réviser ces chapitres. Ce bureau a une grande expérience dans les constructions souterraines et accompagne les projets mentionnés ci-dessus. Dans le cas de Belchen, ILF fait partie d’un GI et est responsable de la conception et de la direction des travaux d’assainissement et de construction de la nouvelle galerie. Pour le deuxième tube du tunnel routier du Gothard, ILF répond notamment de la planification du tube principal nord, toujours au sein d’un GI. Une équipe de quatre à cinq collaborateurs révise les 14 chapitres du CAN. Ceux-ci ont dès le début travaillé avec d’autres spécialistes afin d’élargir leurs propres expériences dans les chapitres sur les ouvrages souterrains en bénéficiant d’un soutien technique plus étendu. L’analyse d’appels d’offres antérieurs a permis de générer de nouveaux articles pour lesquels on utilisait jusqu’à présent des articles de réserve. Pour les chapitres relatifs aux excavations, on a d’abord essayé d’élaborer une numérotation standardisée. Dans les cinq chapitres, l’alésage de puits, par exemple, aurait ainsi été positionné au même endroit. Le système de numérotation du CAN ne le permet cependant pas. C’est pourquoi la structure actuelle a été maintenue, afin de limiter au maximum le nombre de modifications pour l’utilisateur. L’équipe est au travail depuis l’automne 2022. Le projet progresse si bien que les neuf premiers chapitres sont déjà au service linguistique du CRB, où ils sont préparés pour la mise en consultation. Cette étape sous-entend que les manuscrits sont entrés dans notre outil de rédaction CAN. Nos correcteurs vérifient ensuite l’exactitude linguistique. Un terminologue du bâtiment contrôle les termes techniques, puis transmet les textes à la relecture qui en vérifie l’exactitude technique et structurelle. Ce processus peut durer jusqu’à 14 semaines par chapitre, en fonction de sa taille. Les 14 chapitres devraient être publiés en 2025 et servent également de base pour les processus de numérisation.


Mise en consultation – Partagez votre avis avec nous!

La mise en consultation est prévue en deux temps: les chapitres traitant du fonçage (CAN 261 à 268 ainsi que 276) seront prioritairement mis en consultation en septembre 2023. Début 2024, ce sera le tour des chapitres consacrés au soutènement (CAN 271 à 275). Nous vous invitons à consacrer du temps à la lecture de ces premières versions afin que les CAN continuent dans les prochaines années de permettre l’établissement d’appels d’offres de qualité et juridiquement sûrs dans les travaux souterrains. Pour plus d’informations: vernehmlassung@crb.ch