La panne causée par le problème mondial d'Internet a été résolue. Toutes les applications fonctionnent à nouveau sans problème. Nous vous remercions de votre patience.

Trois en un en format numérique

Le nouveau «Manuel pratique – Coûts et prestations dans le processus de construction» est un véritable atout pour la numérisation et la compréhension dans le secteur de la construction. Cet E-Book réunit les trois manuels de formation existants et met à jour les connaissances de base du processus de construction.

Johannes Herold
28.03.2023

Sur plus de cent pages, le manuel pratique décrit les relations entre coûts et prestations dans le processus de construction. Il explique la mise en pratique des outils de travail CRB et apporte les connaissances de base aussi bien pour la formation initiale que continue. Cet ouvrage de référence viendra ainsi compléter les cours CRB. Il donne une réponse rapide aux questions essentielles et est parfaitement adapté à l’étude en autodidacte. Parallèlement à la version allemande, la traduction en français est en cours et la version italienne est prévue pour l’année prochaine.

 

Des conseils issus de la pratique pour la pratique

Depuis 2007, les trois manuels bleus de CRB «Descriptifs et coûts de construction», «De l’étude aux descriptifs» et «Maîtrise des coûts de construction: théorie et application» expliquent comment utiliser les outils de travail de CRB dans la pratique. Ces ouvrages ont fait date. Ils étaient d’excellents compléments aux supports de cours et servaient d’ouvrages de référence lors de l’étude en autodidacte. Le nouveau manuel gardera ce rôle pour les formateurs et les participants aux cours. Néanmoins, notre offre s’est étoffée au fil des années: La formation continue porte désormais sur les coûts et les prestations dans le processus de construction, les compétences et l’organisation, les couleurs, les matériaux, la conception et la transformation numérique. Et l’on ne parle plus simplement de formation mais de formation continue. Ce changement d’appellation montre que les participants sont activement impliqués dans le processus d’acquisition des connaissances et qu’ils sont eux-mêmes responsables de la réussite de leur apprentissage.

«Le nouveau manuel pratique permet une réflexion
globale sur les différentes phases de la construction.
Un must pour toute bibliothèque spécialisée.»

Roger Wälchli, auteur principal

Les manuels ont aussi fait leurs temps: de nouvelles normes sont apparues, la terminologie a évolué et CRB a mis à jour ses outils et en a développé de nouveaux. Ils continuent d’être très appréciés en particulier par les instituts de formation. C’est pourquoi nous avons décidé de regrouper les trois ouvrages en un seul et de publier le nouveau «Manuel pratique – Coûts et prestations dans le processus de construction» sous forme de E-Book. Il est prévu pour l’automne 2023. D’autres E-Books sont prévus sur des sujets tels que la durabilité, les bases juridiques ou la gestion des avenants.

Tout comme un projet d’ouvrage, cette publication est le fruit d’un travail de groupe. Cet E-Book apporte un véritable plus: il met à jour les manuels précédents, suit la nouvelle terminologie en vigueur dans les normes et tient compte de l’apparition de nouveaux instruments de travail tels que les jeux de règles eCCC – IFC ou werk-material.online. Il constitue une étape importante du passage au numérique de CRB.

01 Le processus d’étude et de réalisation

La construction d’un ouvrage est un travail pluridisciplinaire auquel participent de nombreux intervenants. Simples ou ambitieux, tous les projets de construction suivent le même processus, indépendamment du contexte et des exigences. Seuls des intervenants bien informés quant aux différents mandats et fonctions, avec d’excellentes compétences de gestion peuvent faire face à cette situation complexe caractérisée par de nombreuses interfaces ainsi que des exigences quant aux coûts et aux délais. De plus, le marché actuel tend à prendre de plus en plus en considération les aspects du développement durable, ce qui entraîne de nouvelles contraintes pour les intervenants.

02 Planification des coûts

La planification financière a pour fonction de mettre en évidence la solution la plus économique pour réaliser un projet dans les limites budgétaires. Pour atteindre cet objectif, il convient de déterminer et de contrôler les coûts d’un projet de construction tout au long du processus d’étude et de réalisation. Etant donné que la possibilité d’influencer les coûts de construction diminue à mesure que l’on avance dans les phases de conception, de planification et de réalisation d’un projet, il est important de se pencher sur la question des coûts dès le départ et de les présenter de façon transparente et vérifiable, afin d’éviter les dépassements budgétaires.

03 Codes des coûts de construction

Il est possible de structurer les coûts de construction en fonction des catégories de travaux (CFC) ou selon les parties d’ouvrage (eCCC). Le Code des coûts de construction par éléments Bâtiment (eCCC-Bât, SN 506 511) et le Code des coûts de construction par éléments Génie civil (eCCC-GC, SN 506 512) sont des normes qui définissent une terminologie univoque, une hiérarchisation systématique des coûts et une représentation transparente des facteurs d’influence ainsi que des grandeurs référentielles. Outre un aperçu général de l’objectif, de la structure et des applications de la classification, ce chapitre fournit également des instructions sur la constitution des valeurs référentielles.

04 eCCC-Gate

L’eCCC-Gate poursuit la logique de l’eCCC au moyen de sous-éléments et de composants, en complétant les éléments avec d’autres informations pour les différencier. L’utilisateur peut ainsi déterminer les coûts de construction de manière encore plus précise. En outre, les estimations de coûts effectuées durant la phase d’étude à partir des éléments, seront facilement attribuées à des prestations dans la phase de réalisation, et ce, sans conversion, avec les écueils qu’elle peut impliquer. Ce chapitre présente les caractéristiques des quatrième et cinquième niveaux de l’eCCC et comment préparer correctement les articles descriptifs ayant une incidence sur les coûts avec le catalogue des articles normalisés CAN.

05 Catalogue des articles normalisés CAN

Le Catalogue des Articles Normalisés (CAN) forme la base standardisée utile à l’élaboration des descriptifs de prestations importants lors de l’appel d’offres et la réalisation d’un ouvrage. Les maîtres d’ouvrages, les concepteurs et les entrepreneurs ont ainsi à leur disposition un instrument bien conçu et efficace pour la formulation juridiquement sûre des offres et des contrats d’entreprise et l’établissement de décomptes. Grâce à ces descriptifs de prestations, les concepteurs peuvent aussi gérer efficacement une construction.

«Cet E-Book s’intègre très bien
dans les cours de formation continue:
Il favorise l’étude en autodidacte,
offre une série de conseils précieux
tirés de la pratique et sert
d’ouvrage de référence.»

Heinz Eberhart, chef de chantier et chargé de cours

06 Saisie des prestations

Ce paragraphe présente les relations entre les descriptifs et les documents de base du projet. Une bonne base d’information évite les incertitudes et permet de calculer les coûts avec davantage de précision. Le dossier d’appel d’offres doit réunir des documents précis, clairs, complets. Il doit comporter toutes les informations nécessaires au développement du projet, ainsi que des descriptifs univoques. C’est la condition à remplir pour éviter tout problème lors de l’appel d’offres. Quel que soit le domaine (génie civil, bâtiment, installations), les standards CRB facilitent grandement la tâche du praticien qui connaît bien le déroulement chronologique d’une opération de construction, la logique du Catalogue des articles normalisés (CAN) et les spécificités des différents chapitres CAN. Ces prérequis lui permettent de sélectionner les articles adéquats et d’établir ainsi un descriptif à la fois complet et précis. C’est la condition sine qua non pour éviter tout malentendu au niveau de l’exécution et du décompte des prestations.

07 Appel d’offres et adjudication

Dans la pratique, des dossiers d’appel d’offres insuffisants entraînent toujours des coûts supplémentaires et des litiges. Dans le cas des marchés publics, cela peut entraîner des recours de longue durée, avec les retards de construction que cela implique. Il existe encore des outils pratiques pour le processus d’acquisition que l’on peut sans trop d’efforts adapter à l’ouvrage en question. Les check-lists peuvent aussi améliorer la qualité du dossier d’appel d’offres et de l’examen des offres.

08 Métré et rémunération

L’essentiel est de traiter les règles de métré et les conditions de rémunération de manière professionnelle, aucune des parties contractantes ne doit être avantagée ou désavantagée. La répartition des tâches de planification et d’exécution dans le secteur de la construction favorise encore davantage cette situation. Lorsque les conditions de rémunération et de métré sont mises en pratique, des problèmes apparaissent régulièrement. Ils trouvent leur origine dans un appel d’offres insuffisant ou sont dus à un manque de connaissances des partenaires contractuels. Pour pouvoir établir et/ou contrôler un métré transparent et clair, il faut beaucoup d’expérience.

Par rapport à un livre imprimé, le livre électronique présente plusieurs avantages:

L’accès est possible à tout moment, en ligne ou hors ligne.

Il n’y a plus de livre à transporter ; on a toujours un smartphone, un ordinateur portable ou une tablette à portée de main.

On peut facilement le mettre à jour, les modifications sont effectuées rapidement.

Il dispose de fonctions très pratiques. La fonction recherche permet d’effectuer des recherches sur tout le contenu: la recherche par mots-clés aide notamment à trouver rapidement des thèmes particuliers. Des répertoires individuels sont possibles grâce aux signets et aux notes qui peuvent être partagés avec d’autres.

Des informations complémentaires telles que des tableaux Excel, des graphiques ou des contrôles de connaissances sont disponibles dans la médiathèque intégrée.

Les bureaux d’études, les groupes de travail ou les autorités peuvent constituer une base de connaissances qui sera ensuite mise à la disposition de tous.

De la même manière, l’E-Book peut être utilisé dans les cours des institutions de formation.

Il est durable, car aucun papier n’est utilisé, la production ne se faisant qu’en cas de besoin.